Présentation


Je cherchais, depuis mon envie de refonte complète du blog, un moyen ludique pour me présenter sans avoir l’impression de verser dans un truc complètement superficiel vous donnant des informations desquelles vous n’aviez de toute façon pas besoin après avoir atterri ici. Et c’est franchement compliqué de trouver comment se décrire, de trouver quoi dire sur soi ! Puis ma copinaute Calypso a lancé un thread super chouette sur twitter qui a résolu mon problème (merci à toi !). Plutôt que de s’étendre en considérations personnelles inopportunes, j’ai décidé de répondre à ses questions ici, pour vous donner une idée plus précise du genre de lectrice que je suis. Me voici donc, en mots et en livres !


1. Présentes toi. Prénom ou un surnom ? Une citation pour te définir si tu le souhaites ? Un adjectif peut être, comme tu le sens :)

Je m’appelle Meganne mais vous pouvez me trouver un peu partout sous deux pseudos : Ennagem ou FabledHeartless. Une citation pour me définir... Je n'en vois pas dans l'absolu mais j'éditerai à l'occasion.

2. Quel(s) genres de livres lis‑tu ? Es‑tu assez polyvalente ? Est‑ce que tu aimes découvrir de nouveaux genres ?

J’essaie d’être polyvalente mais j’ai un gros gros penchant pour les littératures classique et de l’imaginaire. Donnez‑moi un Tolkien ou un Zola et je suis la plus heureuse. Malgré tout j’adore découvrir de nouveaux genres. Il y a peu je me suis mise à la lecture d’ouvrages historiques et j’adore ça. Picorer quelques pages d’un sujet qui me passionne le matin en déjeunant est devenu mon nouveau petit plaisir !

3. Un(e) auteur(e) que tu admires tout particulièrement ? (que ce soit pour sa plume, sa personnalité, ses œuvres... )

Côté femme je dirais instinctivement Jane Austen pour son courage et son génie.
Côté homme c’est Tolkien qui me vient en premier, parce que son univers est tout simplement incroyable et qu’à ce jour, aucun de tous mes voyages d’encre n’ont pu rivaliser avec lui.

4. Un(e) auteur(e) pour lequel/laquelle tu ne comprends pas l'engouement ?

C’est une question assez difficile... Je dirais Guillaume Musso ; même en ayant lu plusieurs de ses bouquins histoire d’avoir un avis bien tranché sur sa façon de les écrire, je n’arrive pas à comprendre son classement à chaque sortie livresque. Mais là ce sont les goûts personnels qui parlent.

5. Un livre qui t'as bouleversée ? (Il a pu par exemple te faire changer d'avis sur un sujet, te faire réfléchir, remettre en cause sur tes habitudes, te faire pleurer....)

En terme de littérature je suis une vraie éponge ; une phrase un peu trop bien écrite, qui résonne un peu trop bien peut me faire pleurer. Mais j’ai vraiment eu énormément de mal à me remettre de ma lecture de La Horde du Contrevent. Contrer ce vent m’a mis le cerveau à l’envers et les nerfs en pelote. Je suis restée sur le carreau pendant de bonnes semaines avant de réussir à parcourir de nouvelles pages.

6. Un livre (ou même saga) que tu regrettes ne pas avoir lu plutôt ? Pourquoi ?

Il n’y en a pas vraiment, je suis de ceux qui pensent qu’il y a un âge pour tout et que certaines idées et certains mots sont trop difficiles à encaisser par un lecteur trop jeune. Il y a même des livres que je regrette d’avoir lu trop tôt justement, et que je regrette d’avoir mal jugé.

7. Le nombre de livres dans ta pile à lire ?

Je ne vais pas donner le nombre exact parce que c’est scandaleusement énorme. Mais on part sur du 300+.

8. Combien de livres lis‑tu par mois ? pas un, entre 1 et 10, entre 11 et 20 ou 21 et plus ?

Généralement entre 1 et 10.
C’est très variable, ça dépend du livre et de mon temps.

9. Un livre dont tu as abandonné la lecture en cours de route ? Pourquoi ?

J’abandonne très fréquemment mes lectures en cours de route, dès que je sens que je commence à m’ennuyer, et j’y reviens quelques jours, quelques semaines voire quelques mois plus tard. Mais mon dernier abandon définitif a été le premier tome de Terre de Brume de Cindy Van Wilder. Je n’ai pas compris grand chose à un univers qui était pourtant prometteur. J'ai trouvé les actions trop vite balancées, les personnages caricaturaux et stéréotypés. Non vraiment au bout du cinquantième haussement de sourcils j’ai abandonné le navire.

10. Un univers littéraire dans lequel tu aimerais vivre ?

La Terre du Milieu bien évidemment. Galoper sur les Champs du Pelennor, promener Onyx en Lothlórien et aller serrer la pince à tout ce beau monde serait quand même la vie la plus cool à laquelle je puisse rêver !

11. Si on te proposait de publier une histoire que tu as écrite, accepterais‑tu ? Si oui/non, pourquoi ?

Oui mais avec la peur au ventre ! Être publiée est l’un de mes rêves mais aussi l’une de mes plus grandes peurs.

12. Un livre/saga dont on ne parle pas assez ?

L’univers de Mathias Malzieu en général. Je n’entends parler que très rarement de ses pépites alors que bon dieu... Tout le monde devrait s’être confronté au moins une fois à la plume‑épée de Malzieu, qui caresse autant qu’elle écorche.

13. Est-ce que tu achètes tes livres... en librairie indépendante, en grande surface ou sur internet ?

Pour être tout à fait honnête je suis susceptible d’acheter un livre à tous les endroits où j’en rencontre un. Donc j’ai déjà acheté de ces trois façons, même si j’essaie de privilégier au maximum les librairies indépendantes.

14. Que penses-tu des adaptations cinématographiques ou télévisées de certains livres, sagas ? Penses‑tu que ce soit une bonne idée ?

Une bonne idée oui, à condition que le niveau soit là. J’ai généralement du mal avec les séries ou les films qui se vendent comme des adaptations alors qu’ils ne font que s’inspirer d’un univers. Donc une bonne idée oui, à laquelle je ne suis pas du tout réfractaire mais vis-à-vis de laquelle je suis intransigeante.

15. Pour toi, une fin doit être ouverte ? Heureuse ? Triste ? Pourquoi ?

J’avoue avoir une petite préférence pour les fins ouvertes pour la simple et bonne raison qu’elles me donnent l’impression d’une vie qui se poursuit. J’aime l’idée d’univers littéraires qui n’attendent pas le lecteur. Mais triste, heureuse ou ouverte, j’attends juste une fin cohérente et crédible.

16. Que penses‑tu des livres audios ?

Que c’est une superbe invention.

17. Que penses‑tu des livres numériques ?

Idem, c’est vraiment très pratique, j’adore.

18. Du coup, tu préfères les livres... ?

Bon on ne va pas se mentir, même si j’aime beaucoup les principes de l’audio et du numérique, le livre papier reste quand même mon préféré.

19. Si tu pouvais rencontrer un(e) auteur(e) mort ou vivant, qui choisirais‑tu ? Pourquoi ? De quoi parleriez‑vous ?

Si je pouvais rencontrer un auteur mort je choisirais Tolkien bien sûr. Je le remercierais d’abord pour tout ce qu’il a inconsciemment apporté à ma vie et ensuite je le bombarderais de questions au sujet de son univers parce qu’il ne faut quand même pas abuser, j’en profiterais.
En auteur vivant, je rêve de rencontrer Alain Damasio mais je pense sincèrement que si l’occasion se présentait un jour, je serais bien trop intimidée pour sortir le moindre mot.

20. Tu as le choix entre lire le même livre jusqu'à la fin de ta vie OU lire pleins de livres mais ce ne sont que des livres que tu vas détester jusqu'à la fin de ta vie ? Que choisis‑tu ?

Lire le même livre jusqu’à la fin de ma vie.

21. Si tu pouvais être un(e) auteur(e) qui serais‑tu ? Et pourquoi ?

Sans vouloir être lui, j’aimerais être une autrice du même acabit que Pratchett. Le savant mélange d’écriture de génie et de folie furieuse. Ce que je ne serai jamais, parce que je suis beaucoup plus à l'aise pour écrire la tristesse et la mélancolie !

22. Si tu pouvais définir ton amour pour les livres en 1 mot, lequel choisirais‑tu ?

Indéfectible.

23. Un livre ou saga qu'il faut absolument lire au moins une fois dans sa vie ?

Un livre : La Horde du Contrevent
Une saga : Le Seigneur des Anneaux
(je sais je me répète, mais je ne le dirai jamais assez).

24. Est‑ce que tu es le genre à suivre l'actualité littéraire, acheter un livre dès sa sortie même si tu as une PAL longue comme le bras OU ne pas suivre les sorties littéraires, acheter dans un magasin sans savoir à l'avance quel(s) livre(s) tu souhaites ?

Je suis un mélange des deux. Je suis certaines sorties avec grande impatience ; j’attend par exemple de pied ferme le quatrième tome de la Passe‑Miroir et j’ai déjà précommandé les prochains titres à paraître de Tolkien et de Damasio (étonnant hein ?). Mais je ne suis pas pour autant une acharnée d’actualité qui veut tout savoir à l’avance. Il n’y a pas plus grand plaisir qu’aller en librairie et jeter son dévolu sur un livre qu’on ne connaissait pas !

25. Est‑ce que cela arrive que tu achètes un livre en fonction des avis que tu as vu sur un blog, des critiques sur twitter ou un compte bookstagram ?

Oui très souvent ! Il m’arrive d’ailleurs régulièrement de demander conseil sur twitter et instagram quand j’ai envie d’une lecture particulière. Alors je me fie aux avis et aux réponses qui me sont données.

26. Une citation d'un livre qui t'a marquée ?

La dernière en date, une citation du Plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu :

« J’aimais sentir que je lui ressemblais, mais son miroir me renvoyait également l’image du monstre que j’étais devenu. Ce déçu jusqu’à l’os trimballant son cœur en mille morceaux dans une boîte, ce puzzle ambulant qui semait ses pièces chaque jour en acceptant de ne plus les retrouver. On descend parfois si loin sous terre que même l’idée du bonheur effraie. Les yeux du Cœur s’habituent à l’obscurité et même la plus douce des lumières devient aveuglante. »

27. Tu préfères les one shot ou une histoire qui s'étend sur 2, 3, 4... tomes ?

J’aime les deux formats sans préférence particulière. Le one shot doit en dire assez pour ne pas me frustrer et la saga doit garder une relative constance pour me donner envie de poursuivre. En fait je suis chiante dans les deux cas, c'est tout.

28. Que penses-tu du fait que certaines personnes disent que certains livres ne peuvent être qualifiés de « qualités littéraires » ? Qu'est-ce que cela veut dire pour toi ?

Qu'ils sont de pédants élitistes vantant très généralement la littérature classique/blanche comme littérature reine sans savoir réellement de quoi ils parlent. Que sont les « qualités littéraires » ? Un texte bien écrit ? le choix de beaux mots ? de belles tournures ? un flot de figures de style diverses ? J’adore les livres bien écrits mais je pense que les « qualités littéraires » ne peuvent pas se résumer à un simple style d’écriture. Les mentalités continuent à s’acharner sur la littérature de l’imaginaire pour la décrédibiliser ; lisez donc Damasio, Beorn ou Peru et venez me dire que ces histoires ne peuvent être qualifiées de « qualitatives » sur le plan littéraire. Et je parle de littérature de l’imaginaire parce qu’elle est celle que je connais le mieux, en aucun cas parce que je ne veux pas défendre les autres (simplement je n’ai pas les armes nécessaires pour le faire). De toute façon, peu importe ce que les gens pourront bien penser, lisez ce qui vous fait vibrer et défendez vos préférences. Vous aurez dans tous les cas raison.

29. Pourquoi lis-tu ?

Pour rencontrer des Aragorn, des Caracole, des Jack, des Quasimodo, des Ervim Herderant, des Coraline, des Menbès, des marquises de Merteuil, des Haydan et des Julien Sorel.

30. Est-ce que parfois tu lis un livre car tu as aimé son adaptation au cinéma ou en série et tu veux le découvrir sous forme écrite OU au contraire, est‑ce que cela t'arrive de lire un livre car un film, une série va sortir prochainement dessus ? Tu préfères lire d'abord un livre puis voir son adaptation au cinéma, en série ou tu préfères le lire après ?

Lire après avoir vu reste très rare ; le seul souvenir que j’ai est d’avoir lu les BDs Penny Dreadful après avoir adoré la série (mais les elles découlent elles-mêmes de la série donc...). Sinon je me débrouille toujours pour lire avant de voir, de façon à ne pas brider mon imagination. En revanche je fais forcément l’inverse quand il s’agit de jeux‑vidéo ; je joue et ensuite je lis les livres qui s’y rapportent. Allez trouver la logique...



Et toi qui passes par ici et qui a pris le temps de lire tout ça, qui es‑tu ?