★ Mai ou le mois de la Fantasy

Mois de mai rime avec lectures enchantées et qui dit enchantées dit forcément Fantasy ! Je me préparais à ce mois de la Fantasy...

Le mois de la Fantasy


Mois de mai rime avec lectures enchantées et qui dit enchantées dit forcément Fantasy ! Je me préparais à ce mois de la Fantasy avec tout l’amour que vous me connaissez pour ce genre et j’en ai lamentablement raté le lancement (bravo).
Mieux vaut tard que jamais, j’avais envie de vous faire un petit point sur ce mois fantastique et sur ce genre qui l’est tout autant. Alors reprenons les bases et allons‑y pour une initiation pleine de quêtes héroïques, de dragon à tuer et d’elfes à rencontrer.

Le mois de la Fantasy, c'est quoi ?
Le mois de la Fantasy est un événement crée par Pikiti Bouquine ; il dispose de sa propre page de partage facebook que vous pouvez retrouver ici. Pendant ce mois, le principe est simple : mettre en avant le genre merveilleux qu’est la Fantasy. Au programme donc, de belles heures de lectures qui vous emmèneront dans des contrées hautes en couleurs ou au contraire absolument sombres où la simple humanité partage son quotidien avec le surnaturels et parfois même l’étrange.
Cette année, Pikiti a mis au point une espèce de menu qui vous permette de sélectionner vos lectures en fonction d’entrées à valider. Plus un guide qu’une obligation, ces catégories ne sont là que pour aiguiller vos lectures :

#1 Lire un livre de Fantasy jeunesse (2 points)
#2 Un livre d'un auteur français (3 points)
#3 Un pavé de plus de 500 pages (5 points)
#4 Une saga (une suite ou un debut) (2 points)
#5 Un livre qui vous fait peur (5 points)
#6 Un dont dont le personnage principal est une FEMME (3 points)
#7 Un livre d'un auteur étranger (2 points)
#8 Un livre d'Urban fantasy (3 points)
#9 La lecture commune (5 points)
#10 Le livre qui te fait le plus envie (3 points)

De mon côté, pas de PàL de prévue, je suis en ce moment plongée dans la lecture du premier tome de Calame qui me permet de valider les items #2, #4 et #6. Je me laisse l’opportunité de choisir mes lectures au fur et à mesure puisque je ne suis de toute façon pas faite pour me tenir à une pile à lire.


Mais si j’ai décidé de vous parler de ce mois de la Fantasy, c’est qu’il est l’occasion pour moi de revenir sur les œuvres littéraires qui ont le plus marqué ma vie et qui ont contribué à ce que je devienne la lectrice que je suis. C’est souvent la rencontre avec un roman en particulier, ou avec une saga qui déclenche cette envie de poursuivre les lectures, d’aller plus loin, de découvrir plus de choses. Ma rencontre à moi a été celle de Tolkien et de sa Terre du Milieu, plus particulièrement avec la découverte du Seigneur des Anneaux. Au cinéma d’abord, alors que je n’étais encore qu’une toute petite fille. Puis pour la sortie du Retour du Roi, ma maman m’a fait la surprise de m’offrir la trilogie, sans vraiment savoir l’impact qu’aurait cette lecture sur ma vie ; je n’ai encore jamais trouvé une seule œuvre qui parvienne à égaler l’émotion qui m’a saisie, et qui me saisie encore, quand je me plonge dans cette lecture. C’est donc à partir de ma première lecture (difficile et incomplète) du monument de Tolkien qu’est née ma fascination pour les mondes imaginaires. L’aventure Tolkien s’est poursuivie, se poursuit et se poursuivra très certainement encore longtemps.
J’ai ensuite fait la rencontre des personnages de papiers d’autres auteurs qui ont irrémédiablement conforté mon amour de ce genre :
Le très célèbre Loup Blanc de Sapkowski et son univers à la fois sérieux et décallé. Un délice sur tous les plans qui a su se faire une place de choix dans mon cœur.
Mais également l’univers excentrique de Pratchett et de ses Annales du Disque-Monde ; un bonbon de littérature.
La rencontre très récente, aussi, des chroniques d’Oriel de Blaylock, qui reprend les codes de la Fantasy pour s’en amuser et nous offrir une aventure comique mais touchante.
D’autres rencontres encore comme la saga de La Passe Miroir qui a soufflé un vent de fraicheur sur mes amours littéraires alors qu’elle n’est même pas encore terminée.
Mon très récent coup de cœur magistral pour La Horde du Contrevent que je ne saurais correctement classer entre Science Fiction et Fantasy. Une monstruosité littéraire qui ma secouée au moins autant que l’a fait Tolkien des années auparavant.
Autant d’aventure dans des mondes fantastiques qui auront marqué au fer rouge mon esprit et mon cœur de lectrice.

Mais depuis quelques temps, il faut avouer que c’est l’autoédition qui a mis un sacré coup de pied à mes habitudes littéraires en matières de Fantasy. J’ai découvert par cette méthode d’édition, des pépites dont je ne me lasserai jamais de parler :
La saga Aztèques d’Eric Costa pour un dépaysement total, pour une dose d’adrénaline impossible et pour une héroïne comme on n’a que rarement le loisir de lire.
La saga Chimeterre de Vincent Gaufreteau ou encore celle du Tourment des Rois de Gaëtan Noël ; deux sagas à cheval entre la prouesse poétique et l’aventure épique, deux sagas qui m’ont coupé le souffle et que je recommande de tout mon cœur.
La Route des Montagne aussi, de Franck Hervson, qui réunit en un peu moins de 300 pages tout ce qui m’est cher dans ce genre fabuleux.
Et d’autres titres, d’autres auteurs encore que j’oublie forcément mais m’ont donné énormément comme par exemple la saga Rêves, la saga Myrihandes, la saga Amisseum ou même Spiritus Mundi.


Les événements comme ceux du mois de la Fantasy sont le moyen de faire savoir, de faire entendre que les histoires qui nous animent, que les aventures qui nous font vibrer n’ont que faire d’être éditées traditionnellement ou de prendre un autre chemin. De même qu’elles n’ont que faire d’être estampillées « littérature de l’imaginaire » ou « Fantasy ». D’une manière ou d’une autre, ces lectures trouvent leur public, trouvent les personnes qui savent les apprécier à leur juste valeur, pour ce qu’elles sont et ce qu’elles représentent. Je ne remercierai jamais assez tous ces auteurs, pour avoir donné vie à de tels joyaux, pour m’avoir fait à ce point voyager, pour avoir coloré mon monde...

Vous aimerez peut-être :

2 commentaires

  1. Mon premier commentaire sur ton blog ^^ Un bien bel article dans lequel on ressent toute ta passion pour la fantasy, tout en aiguillant vers quelques œuvres de références les néophytes. J'espère que ce mois de la fantasy t'apportera quelques perles littéraires supplémentaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce commentaire ! Je l'espère aussi !

      Supprimer